Formation

Devenir thérapeute

Devenir thérapeute

Devenir thérapeute : les bonnes questions

De plus en plus souvent, et ce matin encore, nous recevons des questions pour savoir :

  • comment devenir thérapeute ?
  • ou comment vivre (vraiment) des thérapies alternatives et du développement personnel ?

Chacun aura bien entendu sa propre réponse à cette question, puisque chaque praticien a son propre chemin.

Ceci dit, il y a une constante qui est : on ne va pas par hasard vers ces métiers.

De l’avis des professionnels, il doit s’agir d’un appel, voire d’une vocation, et non d’un calcul.

L’opportuniste ne fait généralement pas long-feu, le bouche à oreille sachant très bien trier le grain de l’ivraie.

Le premier point pour devenir thérapeute est donc d’être au clair avec ses motivations profondes.

On devient thérapeute parce que cela fait sens dans son chemin de vie.

Est-ce bien votre cas ?

Ressentez-vous cet appel dans votre cœur, dans votre corps, et pas seulement dans votre tête ?

Quelle(s) méthode(s) choisir pour devenir thérapeute ?

Vient ensuite le moment d’opter pour la bonne méthode permettant de réaliser son rêve de devenir thérapeute.

L’expérience est bonne conseillère

C’est généralement après avoir été traité avec succès par un thérapeute, que l’on décide d’en faire son métier en utilisant la même méthode.

Le choix de la bonne méthode pour vous, passe donc très souvent par une expérience toute personnelle.

Vous avez ainsi pu vérifier l’efficacité, et cela vous donne l’envie de la diffuser pour permettre aux autres d’en profiter également.

La recherche est aussi une solution

Mais de plus en plus de personnes viennent à la thérapie sans ce cheminement personnel.

La recherche d’une méthode sera donc plus intellectuelle, et globalement elle passe par une attirance particulière.

Il suffit alors de s’interroger de la manière suivante :

  • « Suis-je plutôt kinesthésique, et puisque le toucher est si important pour moi, alors je regarde du côté des thérapies manuelles, ou vers le massage thérapeutique du type réflexologie, etc. »
  • « Suis-je plutôt intellectuel, et puisque le mental est si important pour moi, alors je regarde du côté des méthodes psy comme la psychanalyse, la psychogénéalogie, etc. »
  • « Est-ce mon côté émotionnel, sensible, intuitif qui me guide, et alors le travail de l’énergéticien ou du psycho-énergéticien semble être celui qui me convient ? »
  • « Ou encore suis-je plus spirituel, et dans ce cas je regarde du côté de l’accompagnement spirituel qui n’est pas forcément religieux… »…

Vous voyez l’idée ?

Cette liste n’est pas exhaustive, mais pose le principe d’aller vers le canal le plus important chez vous, afin d’utiliser cette efficacité personnelle déjà bien développée.

Prenez le temps de ressentir ce qui fait le plus sens en vous, pour vous, puis partez à la recherche de la méthode s’adaptant au mieux.

La pluralité des méthodes

Vous avez sans doute remarqué les (s) dans le titre « Quelle(s) méthode(s) choisir pour devenir thérapeute ? », ce qui souligne votre sens de l’observation si important pour un praticien de la thérapie et du développement personnel 😉

Notez que de plus en plus de thérapeutes sont formés à plusieurs approches.

Le but est d’être mieux outillé afin de répondre aux nombreuses problématiques.

Difficile pour un plombier de réparer un lavabo seulement avec un marteau.

Ne dit-on pas qu’on reconnaît le bon ouvrier à ses outils ?

Celui-ci ne doit pas en avoir énormément, et il doit juste avoir le bon qu’il va utiliser au bon moment et de la bonne manière.

En combien de temps puis-je devenir thérapeute ?

Puisque certaines formations peuvent se faire en quelques jours, on peut donc devenir thérapeute officiellement en quelques jours seulement.

Ceci dit, il faut être réaliste, et ne pas se prendre pour un professionnel de la thérapie avec une si petite connaissance.

D’autant plus que nous parlons ici de connaissances principalement théoriques, et un peu pratiques, et non d’expériences acquises sur le terrain faisant d’un praticien un professionnel aguerrit.

Il faut laisser le temps au temps…

Pour en revenir à l’ouvrier, on dit qu’il faut au moins dix ans pour faire un bon artisan.

D’autres professionnels de l’accompagnement sont d’accord sur ce principe de temps minimal d’intégration :

  • un professeur de yoga expérimenté revenant quelques années après sur sa formation de base d’enseignant de 200 heures, dira que l’on a alors de prof que le titre,
  • idem pour l’enseignant d’arts martiaux qui doit à minima être ceinture noire imposant donc une pratique de cinq à dix ans (en fonction des arts), dira qu’avoir la ceinture noire est un but, l’avoir est un début.

Ainsi, c’est lorsque l’on pense avoir atteint un niveau ceinture noire que tout commence… seulement…

Tout cela pour dire : ne soyez pas trop (em)pressé, et laissez-vous du temps pour devenir thérapeute.

Que proposons-nous ?

Bon, vous savez que vous voulez devenir thérapeute, vous avez une idée des méthodes qui font sens pour vous, et vous êtes conscient que la formation est la première étape concrète pour réaliser votre rêve.

Alors nous vous invitons à découvrir dès maintenant notre catalogue en ligne des formations permettant de devenir thérapeute en thérapies douces alternatives, et même coach (toujours dans cette idée d’ajouter de nouvelles cordes à votre arc…).

Nous proposons également un programme complet pour vous aider à créer votre activité, et cela durablement.

Car oui, si s’installer est relativement facile, rester ouvert demande une stratégie solide et une bonne organisation.

Cela aussi nous y avons pensé, et c’est disponible dès maintenant en quelques clics seulement !

Laurent est le fondateur d'Agoracadémie et l'administrateur du site, du blog et du forum. Il anime plusieurs formations sur Agoracadémie dont la formation certifiante en coaching, en gestion du stress, en PNL, en créativité, en sophrologie, en création d'entreprise...

Laissez un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *