Dictionnaire en ligne

Écriture automatique

Écriture automatique

Écriture automatique : comprendre la méthode

L’écriture automatique est l’une des manifestations possibles de l’automatisme mental ou psychologique.

Ce terme, principalement utilisé dans le domaine psychiatrique ou en psychologie, sert à désigner un mode de fonctionnement du psychisme libre et spontané.

Il n’y a donc ici aucun contrôle conscient volontaire de l’espace psychique qui fonctionne alors en « roue libre », c’est-à-dire en toute autonomie.

Elle est utilisée par différents publics et pour différentes raisons, comme nous l’expliquons ci-après.

Artiste

L’écrivain surréaliste, à la recherche de l’inspiration littéraire, y a parfois recours et elle devient alors écriture automatique créative (voir André Breton).

Tout comme le peintre, cherchant à engendrer un geste créateur, spontanément nouveau, sa peinture étant aussi une forme de communication.

D’autres artistes l’utilisent également, à leur manière, pour trouver une idée ou tout simplement pour le plaisir de créer.

Thérapeute & coach

Même le thérapeute, en hypnose par exemple, l’utilise pour accompagner le sujet à entrer subtilement en contact avec lui-même d’une manière différente (voir Pierre Janet).

Si on parle d’automatisme mental en psychiatrie ou en psychologie, c’est potentiellement pour découvrir une pathologie.

Mais l’objectif peut aussi être de pratiquer la création littéraire pour libérer ce qui doit l’être (la parole, l’énergie, les souvenirs limitants…).

On parle alors d’écriture thérapeutique.

Même le coach l’utilise pour permettre au coaché de trouver la solution à son problème.

Par exemple à travers un dessin que l’on réalise, puis que l’on complète, sans réfléchir, juste en laissant venir.

Formations à distance

Formations à distance

Tarot psychologique, relaxation, méditation…

Parapsychologue

Dans le cadre d’une expérience parapsychologique, comme le channeling, l’orientation est bien différente.

Nous parlons de channeling, car c’est justement le sujet de notre dernier article.

Ici, l’idée est d’utiliser l’écriture automatique (nommée psychographie) pour communiquer non avec son esprit, mais avec les esprits.

Ceux qui nous entourent, comme :

  • les anges, dont notre ange gardien,
  • un être de lumière, guidant notre chemin,
  • ou encore un proche disparu, qui veut nous dire quelque chose d’important…

Car il est à noter que ce sont eux qui décident d’entrer en contact avec nous et non l’inverse.

Ainsi, il convient d’être patient dans votre apprentissage de l’écriture automatique et de ne pas espérer une réponse directe à toutes vos questions.

L’expérience spirite d’écriture automatique vous captive ?

Laissez-vous captiver et essayez !

Écriture automatique : pratiquer maintenant

1/ Préparez votre cocon

Avant de pratiquer, assurez-vous que votre environnement est propice à l’exercice.

Généralement, il doit être calme et serein, un peu comme un cocon où l’on peut s’isoler du reste du monde.

Mais à chacun sa manière de se préparer et il est important de trouver celle qui vous convient !

2/ Relaxez-vous !

Pour pratiquer l’écriture automatique et ainsi laisser les messages venir à vous, les vôtres ou bien ceux venant d’ailleurs, il convient d’apprendre à débrancher le mental.

Pour cela, la relaxation et/ou la méditation sont de très bons exercices préparatoires.

Nous en parlons à plusieurs reprises dans notre blog (nous proposons aussi des formations en ligne si cela vous intéresse).

Aussi, n’hésitez pas à consulter ces articles où nous expliquons notamment comment se relaxer et méditer en toute simplicité !

L’auto-hypnose créant un état modifié de conscience est également un outil très efficace pour cette expérience d’écriture automatique.

Formation écriture automatique

3/ Lancez l’écriture automatique

Lancez… ou plutôt laissez les choses se faire d’elles-mêmes.

Pour cela, lorsque l’état recherché est atteint (état de conscience modifiée, c’est-à-dire entre la veille et le sommeil), après quelques séances, cela devient plus facile (là aussi, la patience fera toute la différence) :

  • prenez un stylo ou un crayon,
  • posez sa pointure sur une feuille blanche,
  • et laissez faire les choses (fermer les yeux est souvent aidant au départ).

Pour rappel, l’idée est ici de ne pas chercher à écrire, ni à penser, ni à créer, puisque rien ne doit être volontaire ou venant de la raison, tout vient d’ailleurs.

Le jugement n’a ici pas sa place, ni l’intentionnalité.

Pour faciliter le mouvement, relâchez vos tensions corporelles, surtout celles dans votre bras tenant le crayon.

Il faut juste un peu d’énergie pour avancer dans l’expérience :

  • trop d’énergie et c’est vous qui donnez l’impulsion et l’intention d’écriture, ce qui n’est pas la bonne direction ;
  • pas assez et le stylo tombe, l’expérience d’écriture automatique est alors terminée.

À vous de trouver le juste équilibre et pour cela il faut pratiquer régulièrement.

Si vous essayez d’entrer en contact avec un esprit en particulier :

  • le vôtre (votre inconscient),
  • ou un autre venu du monde invisible,

ne lui posez pas de questions, car il sait déjà ce que vous cherchez.

Même si vous ne le savez pas encore consciemment vous-même…

Il y répondra s’il estime que vous êtes prêt à recevoir la réponse.

Ou juste si c’est le moment opportun pour vous.

Souvenez-vous que c’est lui qui décide, pas vous !

4/ Analysez la production

Quel que soit l’esprit qui a produit ce qui est devant vous, remerciez-le !

Puis, prenez le temps d’analyser cette production, mais d’une manière intuitive, subtile et non intellectuelle, rationnelle.

Notez enfin que plus vous allez pratiquer et plus votre analyse va devenir fine.

Alors, bonne pratique !!!

Laurent est le fondateur d'Agoracadémie et l'administrateur du site, du blog et du forum. Il anime plusieurs formations sur Agoracadémie dont la formation certifiante en coaching, en gestion du stress, en PNL, en créativité, en sophrologie, en création d'entreprise...

Laissez un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *