Formation

Formation à distance France

Formation à distance France

Avant-propos

Cet article relativement long pour un blog est découpé en deux parties :

  • d’abord formation à distance France,
  • ensuite formation e-learning France.

Prenez le temps de lire ces deux articles pour vous faire une idée globale, puis n’hésitez pas à nous contacter au sujet de nos formations à distance !

Formation à distance France : pourquoi le e-learning est devenu incontournable ?

La formation à distance en France est aujourd’hui incontournable et elle se scinde en deux extrêmes.

Plus qu’une simple tendance, certains ont dédié leur vie professionnelle à ce style d’enseignement singulier. Leur objectif est de former les autres.

D’autres, sautant du coq à l’âne, saisissent l’opportunité financière s’offrant à eux, avant de passer à la prochaine tendance plus lucrative encore. Leur objectif est de faire de l’argent.

Les premiers veulent d’abord partager leur expérience et leur passion, alors que les secondes visent le meilleur rendement financier possible en un minimum de temps.

S’ils sont sous certains aspects comme les deux faces d’une même médaille, leur démarche est donc radicalement différente, et nous y reviendrons en fin de deuxième partie d’article.

Dans cette nébuleuse – parlons plutôt d’un gros gâteau à se partager par de plus en plus d’acteurs plus ou moins gloutons – il est parfois très difficile pour l’apprenant en recherche d’école de s’y retrouver.

Essayons ici de lui donner quelques pistes.

L’exemple d’un secteur réfractaire

Le monde du développement personnel et des thérapies alternatives a pendant très longtemps été réfractaire au e-learning.

L’enseignement en ligne, et avant les cours par correspondance, ont souvent été considérés par les écoles proposant uniquement du présentiel comme l’enfant pauvre, comme un apprentissage moyen, voire médiocre.

Un peu comme les gens du cinéma cherchant à discréditer ceux des séries télé dont nous parlons plus bas.

Il faut aussi dire que le rapport d’une formation en mode présentiel est autrement plus rémunérateur comparativement à une formation à distance dont le tarif est systématiquement plus attractif. Ce qui est logique, car les moyens, notamment humains, logistiques et matériels ne sont pas les mêmes.

Cet aspect financier très lucratif doit aussi forcément pencher dans la balance de leur jugement.

Formation à distance

CNED, université…

L’argument imposant le mode de pensée binaire « formation à distance = mauvaise formation » est un peu court, comme dirait Cyrano au jeune homme parlant ou plutôt ricanant de son nez.

Se moquer est souvent l’argument de celui qui, justement n’a pas d’argument…

En effet, c’est oublier que certaines écoles, comme le très connu CNED par exemple, apportent des services indispensables à celles et ceux qui sont éloignés des écoles et autres centres de formation.

Mauvaises formations ?

Pourtant, le Centre National d’Enseignement à Distance fondé en France en 1939 est un établissement public placé sous la tutelle de l’éducation nationale proposant des formations généralement diplômantes ou encore des cours de langue…

Des milliers de personnes y travaillent et d’autres viennent s’y former… en restant chez eux.

Idem pour l’université qui donne également de plus en plus de formations à distance en commençant par ses Diplômes Universitaires (DU), en allant même jusqu’au Master 2. Certaines vont jusqu’à utiliser des serious games (jeu de simulation de gestion d’entreprise en Master administration des entreprises par exemple) pour apprendre et compléter les évaluations sommatives.

Là encore de mauvaises formations ?

Clairement non, puisque la formation à distance est utilisée par les meilleures écoles.

La France est-elle tout simplement en retard ?

France et Internet

Petite histoire à la française

Si la France a longtemps été à la traîne, notamment par rapport à l’Allemagne qui a très rapidement compris les enjeux d’Internet, le retard semble partiellement comblé, du moins dans la plupart des secteurs d’activité.

L’une des principales raisons est que notre pays a joué au petit village gaulois peuplé d’irréductibles n’ayant besoin de rien, vu qu’il avait construit et lancé en 1982 son propre réseau de communication et de business en ligne, le légendaire Minitel.

La fierté fait parfois oublier un point essentiel en commerce :

  • la concurrence ne dort jamais !

Aussi, au lieu de prendre au sérieux dès le départ la toile en train de se tisser à vitesse grand V pour apprendre à surfer sur un nouveau modèle créant ses premières bulles, le Minitel a pendant longtemps été l’arbre cachant la forêt aux yeux des Français.

Vous pensez que c’est exagéré ? Pourtant, le Minitel ne va disparaître qu’en… 2012…

La formation des Français

L’autre point important de résistance, est le manque de maîtrise de l’informatique et de la navigation Internet, notamment par les générations n’ayant découvert ces outils qu’à l’âge adulte.

La formation de ces débutants reste encore un élément ralentissant le flot grandissant des utilisateurs, surtout au sein du troisième, voire quatrième âge.

Pourtant, ces générations n’ont pas le choix, vu que l’administration impose de plus en plus les déclarations virtuelles, le papier et l’accueil téléphonique disparaissant doucement, mais définitivement.

Les habitudes limitantes

Autre point de résistance, les vieilles habitudes.

Puisque l’on a toujours appris en classe à l’école avec un professeur, pourquoi changer ?

Pourquoi remettre en cause un vieux modèle (comme le Minitel…) qui a fait ses preuves ?

Et pourquoi pas ?

Surtout lorsque l’on sait que nombreux sont les élèves à entrer au collège sans maîtriser la lecture et l’écriture.

On parle :

  • de 20 % à minima, et sans doute plus en fonction des critères (lecture/compréhension),
  • et aussi d’environ 15 % de jeunes sortant du système éducatif français sans diplôme, ce qui représente aujourd’hui environ 100 000 jeunes plongés dans un avenir plus qu’incertain où le sésame principal reste le sacro-saint diplôme.

Et combien de jeunes sortent écœurés d’un système adapté au plus grand nombre laissant sur le bord de la route celles et ceux incapables de suivre le rythme forcé des professeurs devant s’occuper de classes surchargées ?

N’est-il donc pas intéressant de trouver des solutions plus adaptées à chacun en évitant ainsi d’imposer toujours le même modèle éculé ?

La formation à distance France a donc ici un rôle important à jouer !

Formation à distance France : Et puis… 2020

Lisez la suite de l’article sur la page suivante.

Laurent est le fondateur d'Agoracadémie et l'administrateur du site, du blog et du forum. Il anime plusieurs formations sur Agoracadémie dont la formation certifiante en coaching, en gestion du stress, en PNL, en créativité, en sophrologie, en création d'entreprise...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top